Les Français doivent désormais s’inscrire et payer pour circuler à Barcelone : comment ça marche ?

Les Français doivent désormais s’inscrire et payer pour circuler à Barcelone : comment ça marche ?

Article écrit par Stéphane Sicard : https://www.midilibre.fr/2020/01/10/les-francais-doivent-desormais-sinscrire-et-payer-pour-circuler-a-barcelone-comment-ca-marche,8652930.php

Depuis le 1er janvier 2020, la circulation à Barcelone est soumise à une réglementation environnementale. Tous les véhicules doivent être autorisés à circuler, y compris les étrangers. Ne pas la respecter entraînera des amendes allant jusqu’à 1 800 euros. Asphyxiée par une pollution toujours plus galopante, Barcelone a pris des mesures environnementales pour limiter la circulation dans les rues de la ville notamment en créant une large zone à basses émissions de CO2. Objectif : chasser au moins 50 000 véhicules jugés trop polluants des rues de la capitale catalane.

Si les véhicules espagnols sont prioritairement visés, les étrangers ne seront pas exemptés. Tous devront être autorisés à circuler. Ne pas respecter ces nouvelles conditions de circulation exposera à des amendes comprises entre 100 et 1 800 euros.

L’Indépendant vous dit tout ce qu’il faut savoir sur cette réglementation.

  1. Quelle zone est concernée? Toutes les rues de la ville de Barcelone et quelques communes limitrophes soit 95 km2. Cette réglementation n’inclut pas la circulation sur les rondes, le “périph” à la Catalane qui permet de traverser Barcelone du nord au sud, ni les autoroutes. Si vous allez à l’aéroport, il n’y aura ainsi pas de problème.
  2. Quelles sont les heures concernées ? Les restrictions sont mises en place du lundi au vendredi de 7 h à 20 h. On pourra circuler librement le week-end.
  3. Qui peut circuler ? Tous les véhicules à l’exception des voitures diesel ne respectant pas les normes Euro 3 (mise en circulation avant 2000) et Euro 4 (mise en circulation avant 2005 ou 2006); les fourgonnettes datant d’avant le 1er octobre 1994 et les motos immatriculées avant le mois de janvier 2003. Des exceptions ont été mises en place pour les véhicules de secours notamment. Les véhicules les plus polluants pourront bénéficier d’un “permis de circuler” de 10 jours pour les cas d’urgence notamment. Il leur en coûtera 2 euros par jour.
  4. Et pour les étrangers ? Si un moratoire d’un an a été mis en place pour les transporteurs, les autres véhicules (taxis compris) devront se conformer à la nouvelle réglementation. Pas de vignette possible pour les étrangers mais, là aussi, un permis de circuler de 10 à 30 jours maximum par an. Il faudra s’inscrire en ligne avant minuit la veille de votre déplacement et ce permis de circuler coûtera entre 2 et 5 euros par jour selon les périodes.
  5. Comment seront effectués les contrôles ? L’essentiel des contrôles est effectué par des caméras placées aux sorties des rondes qui flashent les plaques d’immatriculation. Les véhicules non enregistrés et ceux qui sont en infractions seront directement verbalisés. Selon la gravité de l’infraction, l’amende sera modulée. De 100 à 1 803 euros.
  6. Des amendes dès cette année ? Si le système est en place depuis le 1er janvier, les forces de l’ordre ne verbaliseront qu’à partir du mois d’avril afin que les Barcelonais s’habituent à cette nouvelle réglementation. Pour les véhicules étrangers, le service d’inscription n’était pas encore opérationnel ce 10 janvier.
 STEPHANE SICARD (L’INDEPENDANT)

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *